Rechercher
  • laureinlove

8. ≠salondumariage février 2018

Mis à jour : avr. 3

Hellooowww les choupix !


Comme vous avez pu le lire, j'organise des salons du mariage en février, avec l'association dont je fait partie comptant mes parents, mon frère et mon amie Lily.


L'édition 2018 (deuxième édition), c'était la mer à boire franchement ! Entre mes parents qui "n'entendent" pas mes commentaires, les prestataires qui ne répondent qu'une fois sur 4 et qui paient rarement dans les délais, les bénévoles qui se désistent et qu'on doit remplacer en dernière minute, c'est toujours un joyeux bordel ! C'est compliqué à organiser pour notre petite association et c'est fatiguant de faire des courses-poursuites, mais maman n'a que du "plaisir" à organiser et elle n'a pas envie que ça s'arrête...

Mouais elle ne gère pas les merdes surtout...

Cette édition était particulièrement intense et nous a tous affectés. Le premier salon de 2017 je l'ai fait naître presque toute seule, j'ai tout organisé en amont, mes parents et mon frère ont aidé pour le plan, l'installation et l'intendance tout le long de l'événement. Tout s'était déroulé super bien, deux jours de bonheur pour nos bénévoles et la team organisation. Exposants et visiteurs étaient ravis.


Juillet 2017 on se décide pour le 2e, et là, c'est le drame, F est arrivé et a foutu son grand nez poudré dedans. C'était -j'insiste sur le mot était - un ami de la famille, qui nous a proposé gentiment de nous aider à mettre sur pied le 2e salon.

Gentiment...

Ça partait d'une bonne intention mais comme on aurait du dire non en fait !

Il a commencé doucement à mettre son grain de sel sur tout et rien, si encore cela avait été des critiques constructives... Puis a joué tout du long au chef d'entreprise de + de 5000 employés, il était imbu de lui, arrogant, et se faisant ressentir indispensable... Ben oui sans lui on aurait jamais pu organiser ce salon !

Mais c'est le 2e qu'on met sur pied imbécile !


AH ça me mettais hors de moi. L'ambiance était bonne lors des premières réunions de préparation. Mes parents ne voyaient rien, mon frère rigolait, mais moi j'en prenais pour mon grade ! Entre ses commentaires sur ma façon de vivre ma vie de célibataire (mais qu'est ce que ça vient faire là ?), ses yeux lubriques se posant sur moi et son hautainisme à peine masqué...

Puis sont arrivés les commentaires, la façon de nous regarder de travers ma mère et moi quand prenions des notes, je cite : "à l'ancienne", avec un stylo et un carnet et vas-y que je te fasse remarquer que "c'est ridicule". Put*** mais qu'est-ce que ça peut lui foutre ?! J'aurais tellement dû le frapper en pleine figure avec mon carnet flamant roses !

Ma mère riait, une fois jaune...

Deux fois, un peu plus beige...

Et la troisième fois c'est sur un ton particulièrement acéré qu'elle lui a jeté un magnifique "oh F arrête avec ça, passe à autre chose, nous ça convient alors tu fais avec !"...

Bim, bien dit maman !


N'empêche, il a pu prendre les rennes et donner tellement d'importance à sa présence et à son aide... J'avoue on l'a laissé faire et au départ j'étais contente d'avoir cette aide, mais je ne pensais pas que j'allais autant en baver.


Exemple flagrant de bavage : j'ai conseillé (tenté d'exiger) à mes parents (dixit la reine mère) qu'il faut promouvoir la page FB du salon, mais c'était dans une presque hystérie qu'elle m'a rembarrée : "hors de question ! on va pas payer pour ça, on a en pas besoin ! il y avait du monde la première édition !!"

Euhm... Oui maman, mais c'est juste la base en fait pour faire venir des visiteurs... Effectivement environ 200 personnes la première fois c'est top, le problème c'est que chaque année il faut cibler les nouveaux futurs mariés !

Mon père était en premier lieu d'accord avec moi puis s'est aussi rangé du côté de ma mère (il la soutien toujours, à mille pour cent. C'est chou j'admire leur relation, mais là ça n'aide pas).

Et là, F, Mister Freezz, comme un cheveux sur la glace nous demande par après, gentiment : "pourquoi vous ne faites pas la promotion de l'événement sur FB ?" Réponse de mes géniteurs : "ah oui tiens, c'est une bonne idée ça ! pourquoi on ne le fait pas, Laure ?"

ARGH.

C'est une blague ? Une caméra cachée ? Je vais finir par me consumer de l'intérieur à force de prendre sur moi...

Aaahhh ok l'idée ne vient pas de moi donc elle est bonne, je note.


Oh put*** je l'ai détesté...Et qu'il nous rabâchait à chaque réunion, complétez les blancs : "ce n'est pas professionnel de ..."

Du genre la façon dont on répond aux mails des prestataires, tiens ! Ouh je ne me laissais pas démonter, j'expliquais qu'on a un langage familier car on les connait et que je me cite "merde on va pas commencer à leur écrire vous et cordialement par mail alors qu'on les tutoies dans la vie !"

En gros c'était une bagarre constante, je passais mon temps à me justifier et à me faire rembarrer... Il riait mais a sûrement pu lire co***rd dans mes yeux...


A une réunion il y avait un ami qu'il nous avait présenté comme ayant de bonnes idées : M.

Or, il se trouvait qu'il n'y comprenait rien, et nous a sorti de nulle part : "mais en fait vous avez une idée de quel genre de prestataires il faut regrouper pour le salon ?"

Mais il est con, ou il est con ?

Ou il nous prend pour des cons ??!!!

Ah, il est con !

J'avais envie de répondre "est-ce que tu demandes à un boulanger s'il connaît les ingrédients pour faire du pain ?" !

Mais nooonnn, j'ai pris sur moi et tenté de répondre assez normalement et posément : "tu sais M, c'est ta première réunion et tu est un peu perdu, tu as le droit de poser des questions, mais quand même ce n'est pas le premier salon qu'on organise... Donc oouuiiiiiiii on sait quels prestataires démarcher et on en a déjà 19 sur 30... As-tu des idées de nouveaux prestataires peut-être ? Ou alors une question plus intéressante ?"

Ça s'est senti que j'avais envie de l'étriper ? Parce que c'était le cas :)


Au fur et à mesure des réunions mes parents trouvaient le comportement de F de plus en plus irritant. La veille du salon, F et M étaient venus aider, mais F a osé s'attaquer à la déco, donc directement à ma mère, qui, la pauvre s'était décarcassée pour tout préparer et positionner... En disant : "des coeurs partout, que c'est kitsch... ridicule... "

Cette fois elle était sur un ring et ne s'est pas laissée isoler dans un coin, elle lui a répondu sèchement : "c'est un salon du mariage pas un salon de l'agriculture, si ça ne te plaît pas tu n'as qu'à regarder ailleurs !"

Bim crochet du droit direct dans sa gueule !! Ouh ouh vas-y maman !!

L'aide qu'ils nous ont apportée n'était pas celle espérée : ils ont plus porté les verres d'alcool à leur bouche que les tables aux emplacements !

Et ils ont osé publier sur FB une invitation pour rameuter les copains le week-end, je cite "pour boire à l'oeil !"

Du coup mon père a pris la place de ma mère sur le ring, il a clairement dit aux deux zozos que "ce n'était pas "professionnel" de se bourrer la gueule, on ne peut pas dire autre chose, devant nos prestataires, et si vous ne supprimez pas tout de suite le statut vous aurez affaire à moi ! Et je ne veux plus vous voir, si vous osez venir vos têtes changeront de forme !"

Bim enchaînement crochet du gauche uppercut !

Et pour finir mon frère a mis sa touche en les accompagnant à la porte de sortie...

KO Fin du combat pour F et M !


Nous étions à nouveau soudés, tous les 4 regardant dans la même direction avec le même objectif : faire passer un bon week-end à nos visiteurs et prestataires. Malgré la tempête de neige, tout s'est finalement bien déroulé, on a pu souffler et tout le monde était content !


J'adore ma famille sérieux.


≠laureinlove




6 vues

©2019 par Laure Blogueuse. Créé avec Wix.com