Rechercher
  • laureinlove

9. ≠confinement

Mis à jour : avr. 3

" - Aaaatttccchhhhoooouuuu" a fait HDMV (Homme De Ma Vie) qui éternue sans M.


" - Oh put**n t'as éternué où ?!?!?!? "


Voilà ma nouvelle façon de dire à tes souhaits !


Il réapparaît du couloir où il a commis cette folie qu'est devenu un simple éternuement, en rigolant et en me disant que je suis psychorigide (n'importe quoi ! je suis juste psychopathe avec des troubles obsessionnels anti-bactériens du comportement) et me rassurant qu'il a éternué dans sa manche.

" - Euh, c'est bien chéri, mais ce n'est pas rassurant ! jettes tout de suite maintenant ton pull dans la machine à laver ! Et laves toi les mains ! " j'ai failli dire jettes à la poubelle mais bon c'est extrême...


Je plaisante, je ne lui ai pas dit ça, mais je l'ai pensé. Très fort.

J'ai pensé aussi à me rendre à l'endroit exact du lieu du crime pour nettoyer le mur, et le sol et le plafond, bref tout à proximité de son éternuement.

Mais je ne l'ai pas fait, j'essaie de relativiser.

De me calmer.

Tout ne peut pas être propre.


C'est vrai quoi ! Je veux pas devenir dingue...

Déjà là c'est limite !

Oui on doit faire attention, mais juste en fait, vraiment, en réalité : c'est impossible d'être dans un environnement totalement sain de bactéries ou virus !


Déjà parce que tout simplement on a une tonne de bactéries sur nous (et en nous), ensuite parce que concrètement un exemple simple mais compliqué :

- je rentre chez moi : je me lave les mains de suite.

- je prends du liquide hydro-alcoolique pour désinfecter mes clés et mon téléphone, le reste reste dans le sac.

- je repose le liquide hydro-alcoolique.

- je prends mon sac et ma veste pour les ranger. MAIS !!! ATTENTION !! je viens alors, en faisant ce geste, de retoucher les surfaces inertes avec de très probables bactéries se prélassant dessus !!!

Solution possibles :

Petit A : je me relave les mains ?

Petit B : j'ai encore du liquide hydro-alcoolique sur les mains donc c'est bon, ça passe ?

Petit C : j'aurai d'abord dû ranger mon sac et ma veste et ensuite ne plus les toucher ?

Petit D : tout repasser au liquide hydro-alcoolique ?


Je pense que je prendrais la réponse C. Si je ressors je ferais ça.

Si.

Si je ressort...

Parce que franchement quand tu penses que pour mon jogging de 10 minutes hier (ça va hein 10min c'est pas beaucoup, mais c'est mieux que rien), j'ai mis 10 minutes à : me préparer, trouver le site avec le document officiel, le télécharger, l'imprimer et le remplir.

Et j'ai failli partir sans, heureusement que HDMV me l'a rappelé !

J'aurais mieux fait de courir après lui dans notre appartement ça aurait été plus efficace (smile)...


Tout ça pour dire que pour l'instant là tout de suite j'ai encore envie de me laver les mains.

Je vais les laver.

Bougez pas.


Je les ai lavées.

Ouf (méga smile de contentement).

Conjugaison du verbe du premier groupe LAVER maîtrisée à tous les temps.


Mais j'y pense, j'ai touché le levier du robinet pour ouvrir l'eau quand j'avais les mains encore sales, alors en le rabattant pour que l'eau arrête de s'écouler j'ai de nouveau les mains sales ?

Oh merde...

Cata...

Bon je le lave aussi (indicatif présent).

Ah et le porte savon je l'ai touché aussi avec les mains sales pour me laver les mains !

J'irai le laver aussi (futur simple très proche du présent parce que j'y vais maintenant tout de suite).

Et la serviette quand je l'ai touchée (subjonctif passé) ? Ah non ça c'est juste ma psychose j'avais les mains propres mais juste mouillées.

Ouf...


Mais j'y pense bis, le virus est vivant 48 heures sur les surfaces inertes, si ça se trouve je l'ai sur mon jean et mon pull !

Et mon visage !!

Et mes cheveux !!


Bon je vais les laver (j'arrête avec les conjugaisons je sais plus où j'en suis dans tout ça) : tous mes vêtements expédiés dans la machine à laver, programme à 3000 degrés, j'espère qu'ils seront hyper méga clean...

Et je vais reprendre une douche avec une tonne de savon et une eau à 90 degrés pour que ce soit vraiment efficace.

Ah non ça me brûlerai peut-être un peu beaucoup ça.

Faudrait pas que je me transforme en Sheldon Cooper.

Tout ça pour dire que c'est impossible.


IM.

PO.

SSIBLE.


Impossible !!


Soyons lucides, il y a des bactéries partout ! Sur toutes les surfaces !

D'ailleurs on vit avec elles !

Donc essayons de ne pas trop réfléchir aux surfaces touchées avant et après avoir lavé ses mains. Lavons nous les mains quand on rentre et ça sera déjà super.

Lavez-vous les mains de temps en temps, ce serait génial (genre en sortant des toilettes)...

Ne nous touchons pas le visage toutes les 5 secondes et ça devrait aller.

Ne nous léchons plus les doigts après avoir fait les courses et ça devrait aller.


Je rigole, je vous taquine.

Je pense à mes deux grandes-tantes hospitalisées.

Je pense au personnel soignant débordé.

Aux lits d'hôpitaux qui commencent à manquer.

Aux masques et liquide hydro-alcoolique dévalisés ou volés (inutile et horrible).

Aux gens qui se baladent comme si de rien n'était.


Ce n'est pas compliqué ce qu'on nous demande.

Restez chous (contraction de chez vous) !!!

Smiley.

Vous trouverez toujours à vous occuper : films, séries, livres, BD, sudokus, mots croisés, cartes, tri des vêtements à donner et/ou à vendre, tri des bibelos entassés depuis des années, envoi de bisous et hugs virtuels, appels vidéo avec les proches... Et bien sûr lecture de mon blog hihi.


J'ai juste à dire une chose : ne paniquez pas, attention à vous, soyez forts, communiquez avec vos proches.

Les restos et les verres en terrasse au soleil ce sera pour dans quelques temps avec tous ceux qui nous ont manqué pendant ce confinement.


Je pense fort à vous, j'espère que nous allons rapidement surmonter cette drôle de période.


≠infirmières ≠courage ≠force ≠love


≠laureinlove




0 vue

©2019 par Laure Blogueuse. Créé avec Wix.com